AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Kim Sun Hi - AWIB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Feuille de personnage
Age: 17
Grade: Juunin

Hello, my name is
and I Kill fucking zombies

Admin
Admin

Salut, j'ai : 28 J'ai posté : 443 Féminin
Date d'inscription : 09/05/2007


MessageSujet: Kim Sun Hi - AWIB Mer 14 Mar - 17:36


Kim Sun Hi

Obscurité, tu seras dorénavant pour moi la lumière.

Lieu de naissance : Séoul
Date de naissance : 11 Décembre 1989
Âge : 27 ans
Nationalité : Coréenne
Taille : 1m64
Poids : 46 Kg
Orientation sexuelle : Hétéro
Situation amoureuse : Célibataire
Métier : Masseuse & musicienne à ses heures perdues
Étude : Un cursus un peu particulier, à domicile à cause de sa malvoyance. Mais elle a un bon niveau d'étude et c'est lancée dans la massothérapie.
Revenu : Assez pour s'en sortir et payer les factures, ainsi que les différentes aides ménagères venant parfois l'aider.
Don : Clairevoyance
Signe distinctif : Malvoyante à la limite de la cécité
Groupe : Moon
Avatar : Park Min Young

Douce

Naïve

Courageuse

Pessimiste

A l'écoute

Susceptible

Imaginative/Créative

Hésitante

Patiente

Solitaire

On ne sait jamais ce qu'on perd avant de l'avoir perdu. On s'imagine que tout va bien, que rien de mal ne peut nous arriver. La plupart du temps c'est vrai, mais parfois, le destin en décide autrement. J'en ai malheureusement été victime, un simple accident qui change une vie à tout jamais...

J'aurais pu avoir une vie tout à fait normale. J'avais une mère aimante, jolie et tendre avec moi. Je me souviens qu'elle me contait souvent des histoires, mais jamais de contes où la princesse termine dans les bras du prince charmant avec beaucoup d'enfants. Je crois qu'elle n'aimait pas ça, pour elle ce genre d'histoire fantasque ne reflétait pas la réalité et elle ne voulait pas que j'idéalise les hommes avec l'image des princes charmants. Ceci ne m'a jamais dérangé, j'ai découvert des légendes bien plus intéressantes, sur notre pays, mais aussi sur la mythologie Grecque ou Nordique. C'était loin des histoires idylliques de Blanche neige et Cendrillon, mais ceci m'importait peu. D'ailleurs, je n'ai jamais été une fan de Disney, j'imagine que c'est la faute de ma mère. Mon père est aussi quelqu'un de bien, un homme très amoureux de ma mère et travaillant durement pour notre famille. Il m'a appris le Taekwondo, du moins les bases, car je n'en ai fait que pendant quatre ans, ce qui m'a tout de même emmené jusqu'à la ceinture bleue, ce qui n'était pas mal.

Hélas, j'ai perdu ma mère... C'était un jeudi si mes souvenirs sont bons. Nous étions en voiture, rentrant d'un diner au restaurant. Ce soir-là, il pleuvait, mais ça n'avait rien d'anormal pour la saison. Notre voiture avait, certes, quelques années, mais elle était très bien entretenue par mon père. A chaque fois que j'y pense, je crois que rien n'aurait pu éviter cet accident. Un camion nous a foncé dessus, le conducteur s'était endormi au volant. Malgré la manœuvre pour l'éviter, notre voiture a été très violemment percutée. Je n'ai aucun souvenir de la suite, je ne me rappelle même pas que la voiture a fait des tonneaux jusqu'à se stopper contre un mur. Tout ce dont je me souviens, c'est de mon réveil. J'étais surement à l'hôpital, du moins c'est ce que l'odeur aseptisée des lieux m'indiquait. Mes yeux étaient pourtant ouverts, mais tout était flou, un peu comme quand on se réveil et que la lumière nous éblouie. Je ne voyais qu'un flou de couleur et des formes se mouvant autour de moi. A aucun moment, ma vue n'est revenue à la normale. C'était terrible et effrayant, je n'avais que douze ans à l'époque. Je voulais qu'on m'aide et surtout voir mes parents. C'est là que la voix de mon père me rassurant, seulement au début qui m'expliqua ce qu'il s'était passé. Un malheureux accident, mais nous étions en vie. Ma mère était soignée dans une autre partie de l'hôpital à cause de ses blessures assez sérieuses. Mon père s'en était bien sortit, quelques os cassés. Quant à moi, le choc avait été rude, tellement que ceci m'a privé d'une grosse partie de ma vue. Entre une lésion de la cornée et du globe, ainsi qu'un début d'hémorragie vitrée, les médecins ont fait ce qu'ils ont pu, mais d'après eux, il fallait attendre voir si ma vue allait revenir où pas. Voir le monde totalement flou c'est effrayant, surtout quand on était capable de voir avant. Quelques semaines plus tard, j'ai quitté l'hôpital avec mon père. Dorénavant, j'étais obligée de me déplacer avec une canne d'aveugle pour vérifier qu'il n'y avait rien devant moi. Ma mère était toujours hospitalisée, plongée dans un profond coma dont elle ne ressortira jamais. Pendant deux ans, mon père c'est acharné à la maintenir en vie avec l'espoir qu'elle puisse revenir. Mais elle était morte depuis bien longtemps déjà, même si ses signes vitaux étaient bons, elle est partie le jour de cet accident. Vivre sans ma mère n'a pas été facile. Mon père avait beau être attentionné, ce n'était pas une femme et sa sensibilité n'était pas la même. Mais on a survécu, on n'avait pas le choix, nous devions au moins continuer à vivre pour honorer sa mémoire.

De mon côté, depuis mes douze ans, j'ai dû m'adapter et réapprendre à vivre de A à Z. Je suis seulement malvoyante, ma vision est floue, une sorte de flou gaussien à plus de 60% (du moins après mon accident). Aucune paire de lunette ne pouvait corriger ça. Alors, je me contentais de porter des lunettes de soleil pour cacher mon regard vide et ne pas effrayer les gens à regarder dans le vent. Le plus dur, ça a été de se mouvoir, de réussir à me déplacer. Pire encore, nous avions déménagé à Busan, ville inconnue pour moi, pour profiter d'un meilleur docteur et de meilleurs soins qu'à Séoul. J'ai également appris à lire et écrire en braille. Un apprentissage long et difficile qui m'a permis de me rendre compte que mon toucher était plus développé qu'avant. En l'absence de la vue, un de nos sens essentiels, les autres se renforcent pour palier à ce manque. J'ai suivi des cours, uniquement par correspondance, aucune école n'étant adaptée pour moi. J'étais bonne élève, mais je n'ai pas voulu pousser les études trop loin. De toute manière, qui voudrait d'une aveugle ? Me servant de mon toucher comme atout, j'ai décidé de faire de la massothérapie. Je gagne ma vie, c'est toujours ça.

Envers les autres, je suis toujours un peu méfiante, surtout avec les hommes. Parfois, on a essayé d'abuser de moi, que ce soit sexuellement où juste de l'escroquerie. Je suis aveugle, pas idiote ! Jusque-là, je m'en suis toujours sortie, j'imagine que mon bon sens et mes souvenirs d'enfance du taekwondo, m'ont toujours donné un petit atout. Ma vie est assez simple et surtout très solitaire. Je sors peu, ce n'est pas comme si je pouvais aller au cinéma apprécier un film. Je me contente de rester dans mon appartement et d'écouter de la musique ou d'en composer. J'ai une certaine sensibilité pour la musique, mais pas celle qu'on croit. J'aime la musique électronique, celle inspirée des années 80 et des vieux classiques de films où on peut voir Swarzy ou Stallone. Ce style de musique, c'est la synthwave, loin d'être connu est populaire en Corée. Je me contente de faire ça pour moi et de poster ça sur internet, sur une simple chaine youtube sans grandes prétentions.

Mon père a longtemps vécu seul, mais il y a quelques années, il s'est remarié. Ainsi, j'ai une belle-mère, plus jeune que mon père, ceci ne les dérangent pas et je n'ai pas mon mot à dire de toute manière. Je suis au contraire, heureuse de voir mon père de nouveau avec quelqu'un. Elle est sympathique, mais je ne pourrais jamais le considérer comme la mère que j'ai perdue. Je pense que je suis trop vieille pour ça, pendant l'adolescence ça aurait pu marcher. Quoi qu'il en soit, elle me semble étrange avec moi. Parfois distante, m'évitant et d'autres fois elle cherche à se rapprocher comme si elle voulait combler un vide. Je ne comprends pas trop ce qu'il se passe, mais je sens qu'elle cache quelque chose, un lourd secret que je finirais par découvrir.

Dernièrement, il m'est arrivée des choses étranges. Je ne sais pas comment l'expliquer. Tout d'abord, mon monde s'obscurcit, tout est bien plus flou et sombre au fur et à mesure que les mois passent. Je sens que dans peu de temps, ça sera le noir complet. Alors, je tente de savourer et de capturer les dernières couleurs que je parviens à percevoir dans cet amas de flou artistique qu'est ma terrible vue. Assez souvent, je vais faire des contrôles à l'hôpital pour voir l'évolution. Les docteurs n'ont pas encore donné leur verdict, mais je sais que d'ici peu, ils pourront me dire quand je serais réellement aveugle. Il se pourrait qu'une opération puisse me guérir, les chances de réussite sont assez basses. Je ne sais pas encore si je vais la tenter. Avant de pouvoir la faire, il faut encore trouver un donneur compatible pour la cornée, ce qui est loin d'être gagné. Alors, je suis sur liste d'attente, sans grand espoir. En parallèle, je ne sais pas si c'est un rêve ou une illusion de mon esprit, mais j'ai vu. Oui, j'ai clairement pu voir le monde, les arbres dénués de leurs feuilles, les oiseaux voler lentement dans le ciel... Je ne comprends pas comment, ni pourquoi ? Ce dont je suis certaine, c'est que ce n'était pas à travers mon regard, mais celui d'un autre. Plus perturbant, la seconde fois ou ceci m'est arrivée, je me suis vue. J'étais debout assise dans une salle avec d'autres personnes, à l'hôpital. Mes lunette de soleil était posée sur mes yeux, j'ignorais qu'elle était bleue d'ailleurs, j'avais une robe blanche à fleur, moi qui croyait avoir mis celle qui était noire... Tout ça ne pouvait provenir que des yeux de la personne assise en face de moi. Pour m'assurer que ce soit mon imagination, j'ai fait un mouvement que je me suis vue faire. L'instant d'après, je me suis évanouie, ce fut un trop gros choc pour moi. D'ailleurs, je crois que j'ai fait peur à ce garçon, In Su qui nous donnait des cours de guitare à nous les "aveugles". J'ai gardé ce qui m'est arrivée pour moi. J'ai entendu que certaines personne avaient des sortes de don. Je ne sais pas comment en parler et si je dois en parler. Ce n'est pas comme si j'avais une parfaite maitrise de tout ça. Mais ça pourrait me donner de l'espoir, même si je deviens définitivement aveugle, il se pourrait que le monde ne soit pas forcément fait d'obscurité pour moi...


Sa couleur préférée a toujours été le bleu ▲ Elle aime les animaux et envisage peut être d'adopter un chien éduqué pour aider les aveugles pour ce déplacer plus facilement ▲ Elle a peur de monter dans les voitures à cause de son accident. Elle évite le plus possible ce genre de transport ▲ Les jours de pluie, elle a tendance à être triste ▲ Elle aime la musique et s'intéresse beaucoup a la musique étrangère ▲ A cause de sa Cécité presque totale, elle est obligée d'être plus tactile que les autres. Ainsi, elle n'hésite pas à demander à des vendeurs dans les magasins de la diriger au bon endroit en leur tenant le bras ▲ Elle n'a jamais eu d'histoire sérieuse avec les garçons, elle a renoncé à l'amour, tout simplement ▲ Elle est toujours vierge ▲ En plus de sa cécité, l'accident de voiture lui a laissé une grande cicatrice sur le flan droit ▲ Elle adore les fleurs, elle en a toujours chez elle, surtout celle qui dégage un doux parfum, ça préférée est l'Iris ▲

_________________

Titre juste ici
Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
Codage Nono | Crédit image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://24nono38.forumperso.com

Kim Sun Hi - AWIB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Test Nono 3 :: Coin Nono :: fiche de personnage-