AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Jang Saren - AWIB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Feuille de personnage
Age: 17
Grade: Juunin

Hello, my name is
and I Kill fucking zombies

Admin
Admin

Salut, j'ai : 28 J'ai posté : 443 Féminin
Date d'inscription : 09/05/2007


MessageSujet: Jang Saren - AWIB Mer 14 Mar - 17:34

JANG SAREN

La peur c'est dans la tête, n'imagine pas l'avenir, n'imagine rien !

Lieu de naissance : Busan
Date de naissance : 1 Avril 1987
Âge : 30 ans
Nationalité : Sud-Coréenne
Taille : 1m88
Poids : 70 Kg
Orientation sexuelle : Hétéro, seul les femmes l'intéressent, les hommes ne sont que des ennemis à abattre.
Situation amoureuse : Qui a besoin d'amour, quand il y a de l'argent ? Les femmes, ça ne sert pas à grand chose, hormis à s'amuser et faire le ménage...
Métier : Aux yeux des gens normaux, c'est un homme d'affaire, aux yeux des autres c'est un mafieux, le fils héritier de la pire famille qu'on peut trouver dans le pays.
Étude : Commerce international
Revenu : Élevé
Don : Empathie accrue
Signe distinctif : //
Groupe : Sun
Avatar : Kim Woo Bin

Intelligent

Arrogant

Indomptable

Moqueur

Charmeur

Sarcastique

Dominant

Violent

Leader

Calculateur

Qu'est-ce qui fait de nous quelqu'un de bien où de mauvais ? Notre personnalité ? Les gens qu'on a rencontrés au cours de notre vie ? L'endroit où on a vu le jour ? Nos parents ? Nos amis ? Il y a tellement de possibilité pour répondre à cette simple question. Et pourtant... elle est loin d'être si simple que ça. Quand on voit le jour au sein d'une famille mafieuse, le pourcentage de chance de faire partie des méchants est bien entendu des plus élevés. L'enfant trempera surement dans des affaires louches, se retrouvant tôt ou tard impliqué dans les affaires de la famille. Hors, Saren, le premier fils de cette famille n'avait pas pour destin de devenir l'homme désagréable et redoutable qu'il sera dans le futur. Sa bien-aimée mère désirait que son enfant grandisse sans jamais connaitre le véritable boulot de son père. Elle-même ne mettait pas le nez dans les affaires de son mari. Jusqu'à ses cinq ans, il a vu son père comme un homme bien, partant travailler le matin, rentrant parfois tard le soir, voire pas du tout. Il pouvait être heureux, comme énervé. Mais c'était son père et il était son super héros, le seul homme capable de décrocher la lune, le seul pouvant faire disparaître ses cauchemars en lui lisant une histoire avant de se coucher. Hélas, quand son frère et sa sœur sont venus au monde, des jumeaux, le monde a changé. Sa mère n'a pas survécu à l'accouchement à cause de nombreuses complications. Par chance, les bébés s'en sont sortis. Ainsi, Monsieur Jang devait éduquer ses enfants seuls. A présent, il ne pouvait plus les écarter du monde obscur et de folie dans lequel il vivait... C'est de cette manière que le destin d'un être humain peut basculer. Un simple accident, la mort d'un proche et l'avenir change radicalement de direction.

L'éducation de Saren fut forgée en partie par les membres du clan, les hommes de main de son père. Des types qui souvent été des voyous, des criminels... bref des gens qui n'ont rien de fréquentable. Ces types s'occupaient bien des enfants, ils savaient tous qu'il était important aux yeux de leur patron et qu'un jour l'un d'entre eux prendra les commandes. Ainsi, le petit garçon a appris dès son plus jeune à âge à voler à la manière d'un pickpocket, il excelle dans ce domaine et ses doigts de fée lui ont permis de ramener beaucoup d'argent pour s'acheter des bonbons ou des jeux vidéo. Bien entendu, il devait aussi se préparer physiquement. C'est pourquoi il a été forcé à apprendre différent art martiaux comme le Taekwondo, le Close Quarter Combat, le judo... De plus, l'usage des armes étaient obligatoires pour devenir un bon mafieux. Ce n'était pas tous les jours faciles, mais c'était sa vie et il ne pouvait pas la comparer aux autres. Certains allaient jouer au parc après l'école, lui il s'entraînait avec les hommes de son père. C'est là qu'on voit que son destin l'a énormément éloigné du bon chemin. Si sa pauvre mère pourrait voire ça, elle serait tellement triste... Elle qui voulait qu'il devienne quelqu'un de bien, un docteur par exemple ! A la place de sauver des gens, il va prendre des vies !

A partir du collège/lycée, il avait sa propre bande, tous de sales merdeux, du genre à persécuter les plus faibles jusqu'à les rendre malade. Saren était le caïd de ses écoles, il en était le chef et il était craint de tous. Personne ne voulait le défier, au risque de se retrouver avec les deux jambes cassées à la sortie des cours. C'est aussi vers cet âge-là que son père lui a donné un peu plus d'importance en lui faisant trafiquer de la drogue.

En grandissant, sa relation avec les jumeaux a beaucoup évolué. Autant, il était protecteur avec eux quand il était petit, autant à présent il les méprise. Sa soeur par exemple... pour lui elle est inutile, car il trouve les femmes sans intêret. D'après lui, elle est faible et c'est vrai, le combat c'est pas son trop truc, physiquement elle ne fait pas le point contre un homme. C'est juste une intello, une casse pied qui aurait mieux fait de crever le jour de sa naissance. Quant à son petit frère... c'est devenu son rival. Le business de la famille ne peut revenir qu'à un homme, donc soit à Saren, soit à l'autre. Son père n'est pas décidé, même si la logique voudrait que ce soit l'aîné qui dirige le clan plus tard. Ainsi, une guerre froide a débuté avec son frère, peut-être même qu'il pourrait être capable d'éliminer ce dernier pour l'éliminer totalement de la course. Sauf que son père n'acceptera jamais ceci. Alors, plutôt que d'être renié à cause d'un meurtre, il fait des coups bas, espérant le discréditer auprès de leur paternel.

Dans la vie de tous les jours, il fait figure d'homme d'affaire, bossant pour la société de son père, une société d'import-export. C'est un bon moyen pour cacher leurs affaires officieuses. La famille Jang sévit dans le milieu depuis plusieurs générations déjà. Ils sont réputés intouchable, car très intelligent et ayant une maîtrise de leur business très particulière. Une cellule agit sur Séoul, faisant croire que c'est le cœur de leur organisation. Mais c'est tout faux, c'est à Busan que se trouve les cerveaux. Une règle d'or leur permet de ne pas se faire prendre, ne pas faire de vague en ville. Ainsi, la drogue qu'ils écoulent est principalement vendu dans les autres villes du pays à hauteur de 40%, les 60% restant sont écoulés à l'étranger, notamment en Chine, aux Etats Unis, en Russie et en Colombie. Il en va de même avec le trafic d'arme. Pour ce qui est des transactions, c'est souvent à Busan que ça a lieu, bien plus discret que Séoul, le chef fait passer ça sous couvert de la société. C'est une mécanique bien huilé et ça fait des années que ça dure.

La famille avait par ailleurs fait une alliance avec un groupe Colombien, les Hidalgo. Le trafic consistait surtout à écouler de la drogue, mais il y avait aussi un commerce d'organe assez fructueux. Enfin, c'était avant... Avant que Monsieur Jang choisisse de trahir son allié. Pourquoi ? Pour l’appât du gain, pour le pouvoir, pour la reconnaissance et la puissance. En éliminant les Colombiens, les Coréens pouvaient gagner plus de 60% de part de marché. Ce qui est énorme, alors c'est vite vu, dans ce genre de moment-là, il n'y a plus d'amitié qui compte. C'est donc lors d'une réunion assez classique se déroulant à Busan que tout devait se terminer. Les hommes de notre mafieux devaient éliminer le père et sa fille et les membres présents. Saren faisait partie de l'équipe devant les tuer. Pas mal de monde sont morts, l'effet de surprise fut une véritable réussite. Mais les deux principales cibles ont réussi à fuir. C'est dommage, car il aurait vraiment aimé tuer cette peste de Thara. Quoi qu'il en soit, les Hidalgo n'ont plus le pouvoir d'entraver les affaires du clan Jang.

La vie suit son cours à Busan et le genre de scène qui suis est assez monnaie courante dans la vie de Bad Boy de Jang Saren.

"Par pitié, je vous en supplie, je veux pas mourir... je veux... je veux pas..." Une main vint s’abattre sur l'homme qui pleurnichait alors qu'il était attaché à un pilier. Son visage était en sang et gonflé par les nombreux coups déjà reçus. De même, sa jambe droite continuait à pisser le sang suite à une blessure par balle qui l'avait d'ailleurs arrêté et fait de lui prisonnier. Son bourreau était devant lui, il se secouait la main après le coup qu'il venait de lui infliger. Les jérémiades, il n'aime pas ça, les pleurnichards, les lâches et les traites... "Tu me prends pour un idiot ?" demande la voix du Coréen à sa victime appartenant à un gang du coin travaillant pour le clan Jang. Il pouvait ressentir la peur de ce dernier, une peur vicérale et profonde, la peur de la douleur et de la souffrance. De même, il ressentait la haine qu'il avait contre lui. N'importe qui trouverait ça effrayant, mais pas lui, pas Saren. "Je suis qu'un employé, épargner moi ! Je vous en prie !" Encore des pleures... C'était tellement lâche de faire ça. Saren soupira en observant l'homme qui ne ressemblait plus à grand-chose. Les émotions qui émanaient de lui était un mélange magique pour le mafieux. Savoir qu'il inspirait autant la peur lui donnait l'impression d'être puisant ! D'un signe de tête, il ordonna à l'un de ses hommes de détacher le type qui s’effondra sur le sol. "Je te donne dix secondes pour t'enfuir... après, je te tue !" confit-il avec un air amusé. Sa victime se mit à pleurer de plus bel, le plus rapidement possible, il tenta de se lever malgré sa jambe blessée. Boitant, il tenta de courir, cherchant à fuir le destin funeste qui se rapprochait bien trop rapidement. Fuir... ça ne servait à rien, dans l'état où il était, il n'aura pas réussi à atteindre la porte dans les dix secondes. La main du mafieux vint s'emparer d'un couteau, il l'observa, le jaugea puis le sous-pesa et fit une mine satisfaite. Ses doigts vinrent se saisir de l'extrémité de la lame et d'un geste précis et rapide, il le lança. L'arme traversa la distance entre lui et la victime, se logeant dans le cou de cette dernière qui s'effondra en titubant sur le sol. "Je te l'avais dit, tu avais que dix secondes... Le temps est écoulé ! Bon séjour en Enfer !" se permit-il de dire avec un sourire aux lèvres tout en retirant la lame qui laissa du sang gicler sur le sol et se répandre en une énorme flaque.


Sa mère est morte en mettant les jumeaux au monde quand il avait 5 ans ▲ Il a un frère et une sœur qui sont jumeaux ▲ C'est un très bon pickpocket ▲ Il pratique plusieurs art martiaux (Taekwondo, Close Quarter Combat, Judo...) ▲ Il sait très bien utiliser les armes à feu et arme blanche ▲ L'un de ses vœux les plus cher serait de prendre la tête de la famille ▲ Il déteste sa sœur, de même il déteste son frère qu'il considère comme son rival ▲ Secrètement, il a déjà essayé de tuer son petit frère, mais il n'a pas réussi à aller jusqu'au bout ▲ C'est un macho ▲ Il parle Anglais, Russe et Espagnol pour les différents affaires (illégales et légales) avec les différents pays ▲ C'est un très bon dessinateur ▲ Il ne croit en aucune religion, il croit uniquement en lui ▲

_________________

Titre juste ici
Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
Codage Nono | Crédit image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://24nono38.forumperso.com

Jang Saren - AWIB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Lee Hwon f.t Jang Geun Suk
» Eve ? you don't cry ?
» Jang Seong Hee ft Lee Chae Rin - CL from 2NE1
» Summer Yong Jae ft Choi Seung Hyun / Summer Jun Hee ft Jang WooYoung [2pm]
» (M) Yoo Young Jae feat. Jang Dae Ho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Test Nono 3 :: Coin Nono :: fiche de personnage-