AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez|

Rhee In Na - AWIB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Feuille de personnage
Age: 17
Grade: Juunin

Hello, my name is
and I Kill fucking zombies

Admin
Admin

Salut, j'ai : 28 J'ai posté : 443 Féminin
Date d'inscription : 09/05/2007


MessageSujet: Rhee In Na - AWIB Mer 14 Mar - 17:29


Rhee In Na

Ne pas avoir pitié de soi-même est le commencement de la cruauté envers autrui
et le reste du monde

Lieu de naissance : Busan
Date de naissance : 13 Avril 1991
Âge : 26 ans
Nationalité : Coréenne
Taille : 1m68
Poids : 50 Kg
Orientation sexuelle : Hétéro
Situation amoureuse : Incapable d'aimer, mais possessive à l'extrême et jalouse. On touche pas à son âme sœur
Métier : Criminologue pour la police
Étude : Etude de Criminologie
Revenu : Correcte
Don : Bien & Mal
Signe distinctif : Elle aime être coquette et bien apprêté histoire d'avoir toujours l'air parfaite et de se fondre dans la masse.
Groupe : Sun
Avatar : Bae Suzy


Possesive

Jalouse

Manipulatrice

Intelligente

Sociable

Minutieuse

Dominatrice & Castratrice

Joueuse

Charmeuse

Secrète & réservée

La luminosité nocturne offerte par la lune parvenait à peine à passer dans cet endroit obscure. C'était humide, les murs étaient pour la plupart brillant comme si la rosée d'un matin d'été s'était déposée dessus. Pourtant, ce n'était ni le matin, ni l'été, mais une sombre journée de la fin du mois d'Octobre. Le silence demeurait dans ce lieu, bien que troublé par le pleurnichement de l'autre fille. Elle, la plus jeune, pauvre petite fillette sauvagement enlevée par ce fou, se retrouvait dans cet endroit perdu qui ressemblait à des égouts au vu de l'odeur peu appétissante qui flottait dans l'air. Sa petite cheville était attachée par une chaîne à un énorme tuyau l'empêchant de fuir. Alors, elle était assise sur le sol froid, sa petite jupe ne l'isolant que peu de froideur du sol. Ses jambes étaient pliées contre elle, sa tête posée dessus attendant que ça se passe. Les pleures de l'autre fille, sa sœur, devenait de moins en moins supportable. C'était irritant de l'entendre chouiner comme un bébé, alors qu'elle était plus âgée qu'elle. Au début, elle aussi avait pleuré, juste un peu, quand elle avait compris que les pleures ne la sortiraient pas d'ici, elle avait séché ses larmes pour endurer cet Enfer. Cela faisait plus de dix jours qu'elles avaient été enlevé un peu après la sortie de l'école. L'homme les avait pris par surprise, les enlevant dans une petite rue hors de la vue des gens. Depuis, les fillettes sont prisonnières, nourrit une fois tous les deux jours et encore c'est uniquement quand leur ravisseur veut se montrer généreux.

Dans le long couloir, en dehors de cette pièce, elle entendit un son, ceci ressemblait à un cri aigu et plein de peur. De toute évidence ce n'était pas les secours. Une nouvelle victime, plus vieille cette fois, une adolescente devant avoir au minimum une quinzaine d'année. Vu son visage écorché, elle avait dû se débattre, forçant le criminel à la frapper. Pauvre idiote, croire qu'elle pouvait lutter avec sa force de fille... une imbécile de plus. In Na s'était laissée faire, son corps ne se débattant pas alors que l'homme l'avait attrapé en plaquant sa grosse main sur sa bouche pour l'empêcher de crier. C'est qu'elle avait été docile et sage, comme si tout ceci était finalement inévitable. La nouvelle arrivante était du même acabit que sa grande sœur, une pleurnicheuse insupportable qui ne s'arrête jamais sauf quand elle parvenait à s'endormir quelques heures. Quelles se taisent à la fin ! Ses pauvres petites oreilles n'en peuvent plus de les entendre geindre. Ne peut-il pas simplement les tuer, qu'elle puisse avoir la paix dans cet Enfer ?

Bizarrement, In Na semblait être privilégiée, peut-être grâce à son calme et son comportement exemplaire ? Finalement, la raison n'a que peu d'importance. Ce jour là, le ravisseur retira la chaîne qui demeurait accrochée à sa cheville et s'éloigna pour aller chercher quelque chose. C'était l'occasion rêvée pour courir vers la porte et s'enfuir dans ce dédale de tunnel dans lesquels elle finirait pas se perdre. Mais non, elle resta là, sans bouger, observant le retour de son ennemi. Dans sa main, il tenait un tourne vis qu'il donna à la petite fille. Ses yeux marron regardaient l'objet, il était tacheté de sang séché par endroit et elle découvrit une véritable fascination pour ce qu'elle tenait dans sa petite main. Pourquoi lui donner ça ? Son regard encore innocent, mais curieux se posa sur l'homme en attente d'une réponse. Au lieu de lui parler, il vint saisir sa main libre pour l'amener vers l'adolescente qu'il avait fraîchement ramené. Sa voix grave qu'elle n'avait pratiquement jamais entendu depuis qu'elle était là, lui demanda de faire du mal à cette petite garce. La fille se mit à brailler, implorant pitié et demanda à In Na de ne rien faire, de ne pas l'écouter. Bon sang, pourquoi faut-il quelle braille une fois de plus ! Ceci était insupportable ! Sa grande sœur se mit aussi à crier, appelant à l'aide, comme si quelqu'un allait l'entendre et par moment, elle disait à sa petite sœur de ne rien faire d'idiot. C'est étrange, mais elle n'avait pas envie d'écouter ces deux idiotes énervantes qui l'irritait depuis le début. Son regard de nouveau sur le tourne vis, elle se demanda quoi faire. Faire du mal... mais comment est-ce qu'on fait du mal ? In Na n'a que sept ans et hormis écraser des mouches, elle n'a jamais fait de mal à personne. L'homme se pencha pour lui murmurer quelque chose à l'oreille, ça ne ressemblait pas à une menace, mais plus à une sorte d'encouragement. Laisse le sortir... laisse parler le monstre tapis au fond de toi. Ses petits yeux se posèrent sur lui, il n'était plus teinté de cette innocence enfantine, mais d'une lueur malsaine totalement inexplicable. Est-ce qu'il avait réveillé quelque chose chez elle ?

Elle changea la position de son arme dans sa main, tenant l'objet tel un couteau de combat, la partie pouvant blesser vers le bas. D'un geste ferme et précis, elle vint planter le tourne vis dans la cuisse de l'adolescente qui se mit à hurler de douleur. Sa sœur devait hurler des choses comme "non ne fait pas ça, tu n'es pas obligé", mais elle n'écoutait pas. Elle était subjuguée par cette teinte rouge qui sortait de la plaie juste après avoir retiré l'arme de la jambe de sa victime. Une nouvelle fois, sans même avoir reçu d'ordre ou d'encouragement, elle planta son arme, encore et encore. A un moment, sans même le savoir, elle avait sectionné l'artère fémorale, ce qui en résultat fut des plus exaltant, un jet de sang venant tacheter son visage pâle. C'était chaud... une sensation tellement étrange, mais tellement jouissive. L'enfant recommença, encore et encore, mais la fille perdit la vie en quelques minutes à peine. Sa frimousse regarda le criminel, il avait l'air à la fois effrayé et fier. L'homme le savait, il venait de créer un monstre. La fillette avait bien un passager noir qui ne demandait qu'à sortir. La fillette étira ses lèvres en un sourire quelque peu sadique avant de lâcher le tourne vis et de retourner s'asseoir sagement à sa place. Son corps tout entier tremblait, cette frénésie enivrante qu'elle avait ressenti, bon sang, elle voulait ressentir ça de nouveau. C'est qu'elle avait aimé faire du mal à cette salope de pleurnicheuse et elle rêverait même de faire la même chose à sa grande sœur si elle ne la ferme pas.

La police finit par retrouver les filles et arrêta également le ravisseur. In Na ressentit une certaine frustration de ne pas avoir pu faire taire sa sœur et elle savait qu'elle ne pourrait à présent plus le faire. Naturellement, cette dernière expliqua ce qu'il s'était passé, ce que le meurtrier avait obligé a sa sœur chérie de faire. Ainsi, la petite gagnant des années et des années de thérapies chez différents psychologues. Tous la pensaient choquée, mais ce n'était pas le cas. Elle allait bien, mieux que jamais. Bien sûr, elle ne pouvait pas avouer qu'elle avait aimé son geste. Alors, elle mentait, drôlement bien d'ailleurs. Pour une enfance de sept ans, elle était plus intelligente que la moyenne, elle savait que pour s'en sortir, il suffisait de leur dire ce qu'il voulait entendre.

Secrètement, elle a commencé à entretenir une correspondance avec son ancien ravisseur qui était derrière les barreaux. Elle aimait parler de ce qu'elle avait fait, lui demanda aussi de lui raconter ce que lui avait commit comme crime. Sa petite main signait sous un pseudo pour ne pas être retrouvé Jabberwock en référence au poème de Lewis Carroll. Les lettres que le kidnappeur lui envoyait été envoyé à une boite postal pour n'éveiller aucun soupçon. Jamais elle ne cessa d'écrire à cet homme qui pour elle était une sorte d'ami ou le mot le plus juste serait un modèle.

A dix sept ans, elle faisait l'une de ses premières sorties en boite de nuit. D'ordinaire, ce n'est pas le genre de lieux qu'elle fréquente, mais elle s'efforce de faire des choses normales pour avoir l'air comme tout le monde. Par exemple, elle n'a pas besoin d'amis, mais elle s'est entourée de tout un cercle de ce genre d'idiot pour avoir l'air comme tout le monde. La normalité, c'est ce qu'elle vise pour que personne ne puisse perce son secret à jour. L'ambiance était survoltée et comme toujours, elle jouait parfaitement la comédie pour avoir l'air de s'amuser. Un garçon sembla s'intéresser à elle, plutôt beau gosse, mais elle n'était pas intéressée. L'amour ne semble pas être une émotion qui la touche, la seule et unique chose qu'elle désirc'est tuer de nouveau... Finalement, elle se laissa tenter par ce garçon, pourquoi ne pas tester, après tout le sexe pourrait être une expérience nouvelle et renversante pour elle. Mais au fond, son esprit savait déjà ce qui allait se passer. Discrètement, elle ordonna à ce garçon de la retrouver ailleurs, loin de cette boite, loin des témoins. La jeune fille goûta enfin au plaisir, mais ce n'était pas comparable au fait de faire du mal et de tuer, ce n'était pas aussi stimulant et jouissif. La déception se lisait sur son visage d'ange. Alors, ses mains se mirent à caresser le visage du garçon, sur lequel elle était assise à califourchon, ses pouces se posant doucement sur ses yeux pour les fermer. Un sourire diabolique sur le visage, elle commença à exercer une pression de plus en plus forte. Le garçon se mit à paniquer, criant, se débattant, mais elle était plus forte et de toute manière ses yeux n'étaient plus que des trous dans leurs orbites. Du sang macula le visage du jeune homme qui tenta de se relever. A présent aveugle, il ne pouvait qu'entendre le rire dément de In Na. Fuir, c'était la seule chance qu'il avait, mais le pauvre ne voyait plus rien. Sa main s'empara de son aiguille à cheveux qui les tenaient en chignon. A défaut d'avoir un tourne vis, elle devait faire avec ce qu'elle avait sous la main. Ainsi, elle le frappa à plusieurs reprisent lui ôtant la vie. C'était son deuxième meurtre et ceci avait été bien plus existant que de coucher avec lui. N'ignorant pas les risques que le corps soit retrouvé, elle trouva un moyen de s'en débarrasser pour qu'il ne soit jamais retrouvé.

La demoiselle prit le chemin des études de criminologies, passionné par les histoires de meurtre, surement parce qu'elle est une meurtrière. Elle voulait tout savoir sur la psychologie des criminels et étudier leur crime dans les moindres détails. La jeune femme était une élève brillante, la meilleure de sa classe et ayant toutes ses chances de travailler pour la police. Son grand rêve, c'était de pouvoir accéder à chaque dossier, chaque conclusion d'enquête afin d'étudier les différentes manières de tuer. Et elle trouva un moyen de pouvoir laisser parler ses pulsions meurtrières sans jamais qu'on sache que c'est elle, en devenant une copycat, le mieux étant d'agir quand un tueur en série n'est pas encore arrêté, pour tuer en lui attribuant un nouveau meurtre. Et le pire, c'est que ça marche...

In Na a également découvert qu'elle avait un don, quelque chose de particulier lui donnant du pouvoir sur les autres. Elle est capable de faire ressortir des sentiments chez les gens avec qui elle parle. Alors, pour toujours être bien vu, elle fait en sorte qu'ils ressentent toujours quelque chose d'agréable en parlant avec elle. C'est parfait pour être apprécié et aimé sans jamais qu'on puisse soupçonner que le petit ange qui se trouve devant eux est en réalité un démon sanguinaire.

Elle déteste sa grande sœur, mais fait semblant de l'adorer, après tout elle peut être un alibi un jour ▲ Elle hésitait à devenir légiste, mais étudier les crimes des autres pour les reproduire étaient finalement plus intéressants ▲ Après son enlèvement, elle a été obligée de faire du Taekwondo pour apprendre à se défendre. Depuis, elle n'a pas vraiment arrêté, elle sait que sa tranquillise ses parents. Et si elle doit tuer, elle doit être capable de se défendre ▲ Son arme de prédilection et le tourne vis, mais elle s'adapte au modus operandi des tueurs qu'elle imite ▲ Elle n'aime pas les armes à feu, ceci est trop impersonnel et retire le plaisir de l'exécution ▲ Elle aime danser, c'est l'une des activités sociables qu'elle supporte plutôt bien ▲ In Na n'a jamais eu de petit copain officiel, juste des flirts de courtes durées, de peur de les tuer et d'être arrêtée ▲ Elle sait qu'elle est jolie et en joue énormément ▲ Cela fait plusieurs années qu'elle travaille pour la police, un atout pour tout savoir des affaires en cours et donner de fausse piste si un jour on la repère ▲

_________________

Titre juste ici
Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
Codage Nono | Crédit image
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://24nono38.forumperso.com

Rhee In Na - AWIB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» RHEE DAE-JUNG; « excusez-moi, j’embrasse le ciel »
» Rhee Iseul ~ byun jung ha
» (FAMILY) ENTOURAGE DE DAMIAN RHEE 0/2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Test Nono 3 :: Coin Nono :: fiche de personnage-